L’IRM de tenseur de diffusion validé une nouvelle fois ! par 9 universités de 4 pays

punaise  L’IRM de tenseur de diffusion validé une nouvelle fois ! 4 pays 9 universités  [2610 lectures] le 10 11 2016

 

L’IRM de tenseur de diffusion validé une nouvelle fois ! par 9 universités de 4 pays : Belgique, France**, Pays Bas, Etats Unis

 

Une étude* conduite par 9 universités de 4 pays (Belgique, France**, Pays Bas, Etats Unis) en 2014 conclut à la validité de l’imagerie de tenseur de diffusion pour différencier la nature des lésions cérébrales.
L’étude comparait les lésions cérébrales consécutives à un arrêt cardiaque avec celles consécutives à des traumatismes crâniens

« Dans les traumatismes crâniens, les forces de cisaillement et d’accélération-décélération conduisent à une lésion axonale diffuse principalement dans les structures centrales telles que le tronc cérébral et le corps calleux, souvent associée à des contusions dans les hémisphères cérébraux ( 1 ). Dans un arrêt cardiaque, les zones les plus vulnérables aux dommages sont les bassins versants des hémisphères cérébraux ( 2 – 4 ).L’imagerie de tenseur de diffusion fournit des informations non seulement sur la localisation des lésion mais également sur la nature des dommages de la matière blanche .

« La cohérence des résultats observés dans l’étude avec les connaissances actuelles admise par la communauté scientifique en matière de lésion cérébrale soutient la validité de l’imagerie de tenseur de diffusion pour différencier la nature des lésions : lésions axonale ou lésions de la myéline, in vivo chez l’homme. »

*White Matter Changes in Comatose Survivors of Anoxic Ischemic Encephalopathy and Traumatic Brain Injury: Comparative Diffusion-Tensor Imaging Study.

** Hopitaux de Paris, INSERM, Montpellier, Lille, Rouen

 

ici : résume anglais validite in vivo white matter on tensor imaging study

Etude complète :  White Matter …on-Tensor Imaging Study 

 

 

 

Pour en savoir plus sur l’IRM de tenseur de diffusion

courte vidéo du Pr Denis Ducreux qui explique à des neurologues que l’IRM TD est sorti du domaine de la recherche : (news Syringomyélie après traumatisme crânien, diagnostic avec IRM TD, tenseur de diffusion)
ici : http://www.cassetete22.com/syringomyelie-apres-traumatisme-cranien-diagnostic-avec-irm-td-tense-le-260913-a-1100

 

IRM de tenseur de diffusion, utilité potentielle en situation clinique
ici :http://www.cassetete22.com/irm-de-tenseur-de-diffusion-utilite-potentielle-en-situation-clinique-le-190613-a-2035

l’IRM TD reconnu par des tribunaux aux USA
ici : http://www.cassetete22.com/lirm-td-reconnu-par-des-tribunaux-aux-usa-le-010411-a-1203

 

Traumatisme crânien : images IRM tenseur de diffusion en 2D et 3D
ici :http://www.cassetete22.com/traumatisme-cranien-images-irm-tenseur-de-diffusion-en-2d-et-3d-le-211011-a-1507

l’IRM de tenseur de diffusion un outil puissant, qui questionne
ici : http://www.cassetete22.com/lirm-de-tenseur-de-diffusion-un-outil-puissant-qui-questionne-bis

images/rubriques/aide.png
Avatar Ajouté le 30/05/2015 11:58 par Ψcassetete

205total visits,1visits today

1 réponse

  1. cassetete22 dit :

    Posté le 30/05/2015 par Christie

    Je dois changer d’avocat (14 ans après on accident!) car il est en fin de carrière et je sollicite un nouveau qui me répond :
    ‘…Je ne crois pas vous avoir écrit que les experts belges n’accepteraient pas une étude d’IRM avec tenseur de diffusion, mais me suis contenté de vous écrire qu’un rapport émanant d’un médecin français peinerait à convaincre les experts belges s’il s’écartait des nomenclatures et critères d’imputabilité traditionnellement retenus en Belgique.
    Je pense en effet qu’il est important pour la victime d’un dommage expertisé en Belgique d’être pourvue d’un médecin-conseil bien au fait de l’expertise belge, et suffisamment compétent pour convaincre l’expert ou le tiers arbitre.  »
    Ce n’est pas tout de reconnaître la valeur de l’IRM avec tenseur de diffusion … parce que l’expertise belge c’est quoi? tous les cerveaux du monde n’importe où dans le monde subissent les mêmes chocs !
    Le rapport d’expertise de l’expert nommé par le tribunal belge … même chanson … et bon point car ce rapport a été jugé irrecevable … et j’attends les conclusions des parties « sans limite dans le temps ».
    Il en faudra encore des articles comme celui-ci pour convaincre … et moi trouver un meilleur avocat pour prendre la relève smiley sg3agg28g.gif et défendre le fabuleux dossier du professeur Fredy.

Laisser un commentaire