l’IRM Tenseur de Diffusion reconnu par des tribunaux aux USA

punaise  l’IRM TD reconnu par des tribunaux aux USA :: [17420 lectures] le 13 11 2016

 

l’IRM Tenseur de Diffusion reconnu par des tribunaux aux USA

 

-Dans 3 états aux Etats Unis, des juges en 2010, ont reconnu l IRM de tenseur de diffusion comme élément une méthode permettant de réaliser un diagnostic pour apprécier des lésions cérébrales.
Ceci au regard que :
-la méthode avait été suffisamment testée à travers le monde. La cour du Colorado avait relevé pas moins de 3393 publications sur l IRM -DTI, 176 liées au traumatisme cérébral et 29 au traumatisme cérébral léger !
-qu elle était acceptées par les radiologues et que l Américan Collège of Radiology en publiait le mode opératoire
– un quatrième état , le Minnesota, en avril 2011 a également reconnu l’IRM de tenseur de diffusion

 

texte en anglais avec le lien ci-dessous :

ici : http://www.braininjurylawblog.com/cat-brain-injury-legal-cases.html

Important ce qui faut savoir: aux USA , quand on veut apporter des preuves devant un jury , cela doit être validé par le juge des compétences qui vérifie la recevabilité des pièces et expertises qui doit être soumis au jury .

Concernant l’irm tenseur de diffusion, le juge a vérifié de sa recevabilité en appliquant la norme Frye et la norme Daubert qui est encore plus rigoureuse que la première citée.

Quand on voit en quoi consistent ces normes ( voir les liens ci-dessous) , il ne fait aucun doute que l IRM de tenseur de diffusion (DTI en anglais) peut servir de preuve pour détecter des lésions séquellaires… et que ces décisions ne sont pas le fruit du hasard!
Normes Daubert lien ci-dessous :

ici : Norme Daubert – recevabilité de la preuve scientifique

Normes Frye lien ci-dessous

ici : norme-frye-recevabilite-preuve-scientifique

Les juristes intéressés trouveront ci-dessous, grâce à ALAIN qui les a obtenus en direct de Me Stern, procureur de la cour suprême du New-Jersey, les copies des dossiers de procureur transmis au juge de la cour supérieure du Massachusetts et Caroline du Sud. Ils ont servi à contrer les assurances qui ont fait appel en prétendant que l’IRM tenseur de diffusion n’est pas reconnu par la communauté scientifique et médicale et ne peut servir d’élément de preuve pour diagnostiquer des lésions cérébrales.
dossier transmis à la cour du Massacussetts

en anglais ici : proces original DTI Massachussets -29 7 2010

en francais ici : procès -traduction-IRM tenseur de diffusion Massachussetts-29-7-2010

 

dossier transmis à la cour de Caroline du Sud

En anglais ici :  Memorandum in Opposition to Def In Limine Concerning DTI South Carolina

En français ici :  traduction-du-dossier-transmis-a-la-cour-de-justice-de-caroline-du-sud

 

Voici maintenant les décisions de juges déboutant les compagnies d’assurance qui ont fait appel

pour écarter l IRM- DTI comme outil de preuve pour le diagnostic de lésions, devant un jury.

Verdict ci dessous des juges de la cour supérieure de Floride, Colorado et Massachusetts reconnaissant que l IRM-DTI peut servir de preuve

en anglais ici : Jugement de la cour de Floride
en anglais ici : Jugement de la cour du Colorado

en anglais ici : Jugement de la cour du Massachussetts

 

 

Parce que seuls, nous ne sommes pas crédibles, à aucun niveau.
Participez à l’ Opération 10 000 signatures pour les TC « dits légers », modérés,graves…
Et signez
Lien ICI

 

images/rubriques/aide.png
Avatar Ajouté le 01/04/2011 12:03 par Ψcassetete

156total visits,1visits today

1 réponse

  1. cassetete22 dit :

    Posté le 22/11/2014 par Ψcassetete

    Après son accident, Whiplash (coup du lapin), Marilou a introduit un recours auprès du TGI faisant valoir l’expertise du Pr Frédy et les résultats de l’IRM de tenseur de diffusion réalisé par ses soins. Le TGI a retenu les conclusions du Pr Frédy sur la base de l’IRM de tenseur de diffusion ce qui semble être une « première ».
    Par contre malheureusement les taux retenus pour l’indemnisation sont faibles… sinon très faibles.
    Bravo à Marilou qui se bat toujours très courageusement.

    lire le témoignage de Marilou dans parole de TC

  2. http://admin.cassetete22.com/temoignages-et-courriers-de-traumatises-craniens
  3. lire le jugement du TGI de Périgueux

    cassetete

Laisser un commentaire