Traumatisme crânien : images IRM tenseur de diffusion en 2D et 3D

punaise  Traumatisme crânien : images IRM tenseur de diffusion en 2D et 3D :: [10202 lectures]  le 13 11 2016

 

Traumatisme crânien : images IRM tenseur de diffusion en 2D et 3D

 

corrps%20calleux%20Fredy%20IMG_0001.jpg
Superbes images IRM en 2D et3D, et espoir de reconnaissance?

 

Les troubles post commotionnels ou troubles subjectifs du TC sont censés disparaître dans les semaines qui suivent le traumatisme, tout au plus dans les 6 mois. Les barèmes d indemnisation précisent d ailleurs que s ils persistent après un an, il faut songer à la simulation.
Le « juridique » se réfère bien sûr au pouvoir médical, qui lui même s appuie sur une imagerie médicale, scanner ou IRM, qui ne présente pas d anomalie.

Or, une partie de ces patients va conserver des séquelles définitives (trouble de la mémoire, de la concentration…). Il faut alors rechercher la cause ailleurs !
et les troubles psychologiques prennent le relais, car ils peuvent aussi provoquer des troubles cognitifs. Ces problèmes psychologiques dont l accident est « le révélateur »,sont bien sûr toujours antérieurs à l accident ! Il ne saurait alors être question de reconnaissance et encore moins d indemnité.

Une communication des Prs Fredy, Rodrigo, Naggara, Meder à une journée HANDICAP INVISIBLE à VIERZON en fevrier 2009 montré, images à l appui, qu il peut bel et bien exister des séquelles visibles avec l imagerie médicale moderne !
C est un début important et encourageant. Mais « la confrontation anatomo-clinique n est pas encore tout à fait validée » ; espérons que cela ne tarde pas trop ! Avec des preuves de lesions anatomiques, cela sortirait du champ des troubles psychiques bon nombre d’entre nous.

Pour voir cette communication et ces images cliquez sur le lien ci dessous

ici : TRAUMA CRANIEN apport IRM 3D.  Pr FREDY D. Vierzon fev 09

 

 

Parce que seuls, nous ne sommes pas crédibles, à aucun niveau.
Participez à l’ Opération 10 000 signatures pour les TC « dits légers », modérés,graves…
Et signez
Lien ICI

 

images/rubriques/aide.png
Avatar Ajouté le 21/10/2011 15:07 par Ψcassetete

169total visits,1visits today

2 réponses

  1. cassetete22 dit :

    ben, oui, je vois un peu plus clair…
    Remonter Posté le 09/03/2012 par mika (Visiteur)

    Salut à tous, depuis que j’ai découvert ce site, je comprend mieux pourquoi je m’y reprend à 5 ou 8 fois pour écrire une lettre d’embauche, que je ne peux pas supporter le bruit comme le chien du voisin ou même les pleurs de mon tout jeune enfant… j’ai 39 ans et cela va faire 27 ans que j’ai eu ce putain d’accident de la route à cause d’un homme ivre au volant, et je n’ai jamais pu tenir un travail durablement ni même une relation amoureuse stable, sauf depuis 4 ans, une femme adorable et énormement patiente…c’est un peu grâce à elle et ses recherches, pour moi, concernant les conséquences d’un TC avec perte de connaissance…J’en souffre aujourd’hui encore mais je comprend mieux, surtout grâce au témoignage de Jean Phillipe Savalle. Je me reconnais la dedans de manière troublante…Je ne serai jamais celui que j’aurai du être et c’est injuste, car je n’en peux plus de devoir toujours chercher mes clés que j’ai déposées quelque part 30 secondes auparavant, quelqu’un pourrait-il me guider vers un medecin sincère et compréhensif, suceptible de me faire passer un IRM de tenseur de fusion, afin que je sache si je ne suis pas simplement complètement névrosé. J’habite Nantes, enfin à coté. Merci à vous.

  2. cassetete22 dit :

    bravo
    Remonter Posté le 03/01/2010 par doume (Visiteur)

    Bravo pour ce site très informatif. J’ai atterri là en cherchant de la doc sur l’IRM pour l’indemnisation future de mon fils, TC grave ( mais pas trop).
    J’ai beau être médecin généraliste, toutes ces sortes d’IRM, c’est de l’hébreu pour moi : j’ai 51 ans et à l’époque de mes études, l’IRM n’existait pas ! Ce qui explique l’incompréhension de beaucoup de médecins devant les TC légers.
    Donc, je vais apprendre bien des choses sur ton site .
    Bravo !

Laisser un commentaire