Emploi des personnes en situation de handicap et aménagement raisonnable

GUIDE pour les EMPLOYEURS … et les HANDICAPES ! 

 

 

Trouver ou retrouver leur travail, est la première préoccupation des traumatisés crâniens. Un challenge difficile!

« Bien que transposée dans la législation nationale par la loi n°2005-102 du 11 février 2005, l’obligation d’aménagement raisonnable reste largement méconnue des employeurs et plus généralement des acteurs de l’insertion professionnelle des personnes handicapées et donc peu respectée. Or, le refus de l’employeur de prendre de telles mesures peut être constitutif d’une discrimination sauf s’il démontre qu’elles constituent, pour lui, une charge disproportionnée. »

 édité par le défenseur des droits : décembre 2017

Lien vers le texte: Guide employeur handicap

 

Ce guide intéresse aussi les personnes handicapées, car il rappelle leurs droits !

Même si…La reconnaissance et la prise en charge des personnes souffrant de troubles cognitifs, comme les traumatisés crâniens léger ou modérés, est anecdotique  !!!

L’importance de l’impact de ces troubles dans la vie quotidienne : fatigabilité, problème de mémoire, concentration, irritabilité… est  méconnu dans le milieu médical.

Difficile de demander à pôle emploi de les connaître. C’est pourtant un circuit obligatoire à un moment ou un autre.

C’est parfois plus facile avec l’employeur quand il connaît bien le salarié et qu’un climat de confiance était installé. Ce qui ne veut pas dire que les aménagements du temps de travail ou du poste seront effectués !

Malheureusement il faut surtout compter sur ses propres forces, et c’est bien difficile quand il en reste si peu ! Nous sommes rarement capables de gérer ce type de problèmes dans les mois qui suivent le traumatisme.

Il faut rechercher le soutien d’associations…. (AFTC …) 

Vous pouvez saisir gratuitement le défenseur des droits, 600 délégués bénévoles et 800 points d’accueil:      https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/saisir

                           

Pour rappel le Taux de chômage des personnes handicapées : 19 %

Le taux de chômage des personnes handicapées est de 19%, deux fois supérieur à la moyenne nationale. Malgré des lois fixant une obligation d’emploi d’au moins 6% de travailleurs handicapés, le taux d’emploi de cette catégorie est de 3,4% dans les entreprises privées (emploi direct uniquement) et de 5,3% dans le public.

…Je n’ai trouvé de statistiques sur le taux de chômage des traumatisés crâniens !!!

 

Agences pour les intérimaires en situation de handicap

Une agence UP intérim vient de s’ouvrir à Saint Brieuc (4 en Bretagne). d’après Ouest-France du 19 février 2020

Une initiative intéressante qui peut aider à réduire bon nombre de freins. Affaire à suivre

Lire l’article  :   Agences pour les intérimaires  handicapés

 

Au quotidien, impact du handicap cognitif … invisible

Mémoire, Attention ou concentration, trouble du comportement ,en sont de manière simpliste les maîtres mots. Handicap invisible aux multiples incidences au quotidien.

Les troubles cognitifs…vaste sujet. Les définitions dans les manuels, les conclusions des études internationales sont en évolution permanente, et encore moins normalisées!

https://www.cassetete22.com/handicap-cognitif-incidences-dans-la-vie-quotidienne

 

L’Association cassetete22 Entraide TC est  à votre écoute

logo de l'association cassetet22 entraide TC

Vous ne vous sentez pas  entendu ou compris quand vous parlez de votre vécu de traumatisé crânien ou cérébrolésé, …vous voulez mieux comprendre un enfant, un conjoint….  L’Association cassetete22 Entraide TC  peut vous aider si vous le souhaitez.

Nous sommes un groupe de traumatisés crâniens « expérimentés » prêt à partager son expérience… forme de pair-aidance. Pour découvrir le soutien d’Entraide TC :  Le soutien d’Entraide TC en pratique

N’hésitez pas à prendre contact, nous sommes là pour vous.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal