Diagnostic et gestion des commotions cérébrales pédiatriques

Aides-mémoires pour diagnostic et gestion des commotions cérébrales

 

 

« Ce document est destiné à guider les professionnels de la santé dans le diagnostic et la gestion des commotions cérébrales chez l’enfant/adolescent et non pas chez l’adulte. Il ne doit pas être utilisé pour l’auto-diagnostic ou l’autotraitement. Les parents et/ou autre responsable parental peuvent le porter à l’attention du professionnel de la santé de leur enfant/adolescent ».

Néanmoins il comporte des aides-mémoires auxquels les professionnels de santé, les parents, les enseignants, les clubs sportifs peuvent utilement se référer.

(Pour rappel: commotion cérébrale et traumatisme crânien léger sont synonymes)

 © Fondation ontarienne de neurotraumatologie, Toronto  CANADA

La Fondation reçoit son financement du gouvernement de l’Ontario. Photo de couverture: gracieuseté de M. Mike Evans

 

Lignes directrices pour le diagnostic et la gestion des commotions cérébrales pédiatriques

Extraits du document « Commotions cérébrales pédiatriques »

 

Outils / Aides-mémoire pour Professionnels de la santé / Parents / Écoles et organisations sportives

 référer l’enfant/adolescent à un spécialiste approprié si les symptômes ne disparaissent pas après un mois;
 comprendre que les signes et symptômes d’une commotion cérébrale sont non spécifiques et peuvent avoir d’autres origines.

Niveaux de preuve

Les niveaux de preuve sont utilisés pour guider le lecteur quant au poids de chaque recommandation. Il existe plusieurs manières de déterminer les niveaux de preuve. Certains soulignent la qualité supérieure des essais cliniques randomisés. Cependant, puisque très peu d’essais cliniques randomisés ont étudié les commotions cérébrales pédiatriques, nous avons utilisé un système plus large pour classer les niveaux de preuve. Celui-ci souligne également le poids des revues systématiques ou de grandes études qui peuvent ne pas impliquer
d’interventions.

Dans notre système, « A » représente le niveau de preuve le plus fort. Les niveaux sont définis comme suit :
A = Niveau de preuve constant, de bonne qualité et centré sur le patient (exemple : au moins un essai clinique randomisé sur un large échantillon, une méta-analyse ou une revue systématique homogène, ou une grande étude de cohorte multicentrique de
haute qualité);
B = Niveau de preuve non constant ou de qualité limitée et centré sur le patient (exemple : études de cohorte plus petite, études de cas ou essais cliniques ayant des limites);
C = Consensus, pratiques courantes, opinions ou preuves de niveau plus faible.1,2 . Le poids des preuves actuellement disponibles repose sur la croissance exponentielle des articles publiés à propos des commotions cérébrales pédiatriques depuis l’an 2000.
Notamment, plusieurs études multicentriques prospectives bien conçues ont clarifié les besoins en matière de tomodensitométrie chez l’enfant qui se présente à l’urgence. Ces résultats permettront de réduire l’incidence de radiation inutile chez les enfants/adolescents.
Cependant, l’ensemble des preuves comporte plusieurs limites. Le domaine de la commotion cérébrale pédiatrique est encore à ses premiers balbutiements par rapport à celui du traumatisme crânio-cérébral de sévérité modérée à grave. Comme indiqué plus haut, très peu d’essais cliniques randomisés ont examiné les effets des thérapies possibles, à la fois pharmacologiques et non pharmacologiques. En particulier, la durée idéale du repos physique et cognitif reste inconnue.

Lire la suite ou télécharger le document:  Diagnostic et gestion des commotions cérébrales pédiatriques1.pdf

 

Table des matières et numéros de page dans le document pdf

Utiliser ces lignes directrices …1
Obstacles et facteurs favorisant l’utilisation ..4
Aide-mémoire/Recommandations pour les professionnels de la santé .. 7
Aide-mémoire/Recommandations pour les parents et/ou le responsable parental…11
Aide-mémoire/Recommandations pour les écoles et les centres sportifs/organisations
sportives ou communautaires ..12

Recommandations basées sur la chronologie …..15
Avant l’activité sportive
Au moment de la blessure (si on soupçonne une commotion cérébrale) .19
Lors de la consultation initiale (quels sont les « signaux d’alarme » ?) ….23
À la fin de la consultation initiale (“que dit-on aux parents et/ou responsable parental?” et “que fait-on à la maison ?”) 27
Lors des réévaluations (quand l’enfant/adolescent peut-il retourner à l’apprentissage et au jeu ?) et Lors du retour à l’école (qu’est-ce qui devrait être suivi à long terme ?)…33
La réévaluation après un mois (que faut-il faire si l’enfant/adolescent présente toujours des symptômes ?).38
Commotion cérébrale pédiatrique et symptômes persistants..53
Le besoin des lignes directrices sur la commotion cérébrale pédiatrique ..54

 

Comment bien diagnostiquer un traumatisme crânien léger pour plus d’efficacité

Les traumatismes crâniens légers et modérés ont une définition médicale précise. Mais compte tenu des circonstances de l’accident ou de la chute, il est parfois bien difficile de les différencier, parce que les informations nécessaires n’ont pas pu être recueillies sur les lieux. Dans les faits, un certain nombre de traumatisés crâniens classés légers sont en réalité modérés; ce qui augmente le risque de conserver des séquelles persistantes… et d’entretenir la confusion.

Consulter le lien: Après traumatisme crânien léger ou commotion cérébrale symptômes guide conseils

 

L’Association cassetete22 Entraide TC est  à votre écoute

logo de l'association cassetet22 entraide TC

 

Vous ne vous sentez pas  entendu ou compris quand vous parlez de votre vécu de traumatisé crânien ou cérébrolésé, …vous voulez mieux comprendre un enfant, un conjoint….  L’Association cassetete22 Entraide TC  peut vous aider si vous le souhaitez.

Nous sommes un groupe de traumatisés crâniens « expérimentés » prêt à partager son expérience… forme de pair-aidance. Pour découvrir le soutien d’Entraide TC :  Le soutien d’Entraide TC en pratique

N’hésitez pas à prendre contact, nous sommes là pour vous.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal