Dossier MDPH. Traumatisés crâniens, augmenter ses chances de réussite

Read Offline:

Les MDPH, (maisons départementales des personnes handicapées) sont le passage obligé de toute personne handicapée si elle veut obtenir une reconnaissance de handicap, puis  soutiens ou aides financières.

 

Cassetete22.com s’intéresse principalement aux handicaps consécutifs aux  traumatismes crâniens légers ou modérés. Et il se trouve qu’un des handicaps qui nous pourrit particulièrement la vie : « ce sont les troubles cognitifs », mémoire, concentration, irritabilité, lenteur… qui sont particulièrement méconnu des médecins en général…

Et les médecins qui siègent dans les MDPH n’échappent pas à ce constat. C’est donc très difficile de se faire reconnaitre, en particulier quand il n’y a pas de handicap supplémentaire physique, bien visible ! (1)

Ces troubles ne sont pas malheureusement, exclusif des traumatisés crâniens.

Dans de nombreuses autres familles de handicap, on retrouve les mêmes difficultés, les mêmes problèmes, nous profiterons de leur expérience…

 

 

 

Quelques suggestions avant de présenter un dossier :

 

Se rapprochez de gens compétents pour

– vous éclairer sur vos droits

– vous aider à remplir le dossier !

Penser aux AFTC (association de familles de traumatisés crâniens et cérébrolésés) qui siègent en général aux CDAPH, la commission des droits et de l’autonomie qui reconnaît ou pas les droits à la compensation . (C’est sans doute là que vous avez des chances d’être pris au sérieux si « vous n’avez qu’un trauma léger ou modéré »). On peut prendre contact avec la personne qui représente l’association avant de déposer son dossier.

 

-Pour mieux comprendre les problèmes cognitifs

Consulter : http://www.cassetete22.com/outils-de-comprehension-de-notre-handicap-invisible-vecu-experiences-reflexions

http://www.cassetete22.com/handicap-cognitif-et-incidences-dans-la-vie-quotidienne-temoignage-le-291115-a-1755

 

Il y a de nombreux pièges à éviter et qui sont difficiles à rattraper

… soigner le remplissage du « projet de vie » ! (terme standard… dans un milieu restreint), mais qui laisse perplexe le plus grand nombre, et plus encore s’ils sont cérébrolésés.

Plus de détails et des exemples en  suivant ce lien

http://www.cassetete22.com/mdph-remplir-correctement-le-projet-de-vie

…Le certificat médical du médecin généraliste doit être complet. Il faut en particulier qu’il détaille les problèmes rencontrés au quotidien. Cela suppose qu’au préalable le traumatisé en ait fait la liste … ce qui n’est pas le plus facile à faire lorsqu’on est seul, quand on sait que nous n’en a qu’une conscience très partielle dans les années qui suivent le traumatisme.

…Il ne faut pas oublier de joindre des pièces médicales importantes parfois disponibles  comme des bilans neuropsychologiques… mais aussi les devis, les factures.

Il est aussi possible d’être entendu par la commission CDAPH et de se faire accompagner. Il faut bien sûr en faire la demande.

 

Pour aller plus loin

……………………..

http://www.cassetete22.com/mdph-informations-generales

http://www.egalited.org/exempleProjetVie.html

http://www.cassetete22.com/mdph-faire-valoir-ses-droits-et-recours

http://www.cassetete22.com/mdph-pour-echanger-entre-nous

http://www.cassetete22.com/mdph-autres-liens-dimportance

 

 

(1) Dans l’émission Faire Face du 30 aout 2016 sur France 5

Pr Pascale DIEHL PRADAT, Chef de service Département de Médecine Physique et de Réadaptation APHP Pitié Salpêtrière Paris parlant du traumatisme crânien :
 « Le monde médical est formé au risque vital, au risque immédiat et au risque d’aggravation, là il est excellent.
Il n’est pas formé aux séquelles,  qui vont avoir un impact sur la vie en terme de handicap, et les familles ne sont pas prises en charge. »

 

On s’en était aperçu…

Read Offline:

2126total visits,1visits today

Laisser un commentaire