l’IRM Tenseur de Diffusion reconnu par des tribunaux aux USA

 

On sait depuis un certain temps qu’il existe un risque accru de déclin neurologique à la suite d’un traumatisme crânien léger (TCM). Une nouvelle étude publiée dans PLOS ONE ajoute une preuve supplémentaire. Dans une étude récente, les épidémiologistes ont signalé une augmentation de 56 % du risque que les vétérans atteints d’un traumatisme crânien léger développent la maladie de Parkinson dans les 12 ans suivant la blessure.

https://www.braininjurylawblog.com/mtbi-and-parkinsons-disease.html

 

Dans une affaire de traumatisme crânien, le tribunal de district des États-Unis pour le district sud de la Floride a statué que l’imagerie par tenseur de diffusion (IRM DTI) satisfaisait à la norme Daubert d’admissibilité. Marsh contre Celebrity Cruises, Inc., affaire n° 1 (17-CV-21097-UU.

https://www.braininjurylawblog.com/federal-court-upholds-the-admissibility-of-diffusion-tensor-imaging-in-tbi-case.html

 

Un tribunal de première instance du Connecticut a confirmé l’utilisation de l’imagerie par tenseur de diffusion (IRM DTI), refusant la motion in limine des accusés pour empêcher son introduction. Dans Vizzo v. Fairfield Bedfort, LLC, le demandeur a engagé Randall Benson, MD, un neurologue comportemental, pour effectuer une évaluation neurologique comportementale, administrer et interpréter un DTI du demandeur et le corréler avec les résultats cliniques.

https://www.braininjurylawblog.com/connecticut-upholds-dti.html

 

– Aux Etats Unis des juges ont reconnu l’IRM de tenseur de diffusion (IRM DTI)

Des juges ont reconnu l’IRM de tenseur de diffusion (IRM DTI) comme étant une méthode permettant de réaliser un diagnostic pour apprécier des lésions cérébrales.

Ceci au regard que :

-La méthode avait été suffisamment testée à travers le monde. La cour du Colorado avait relevé pas moins de 3393 publications sur l’IRM -DTI, 176 liées au traumatisme cérébral et 29 au traumatisme cérébral léger !
-Qu elle était acceptées par les radiologues et que l’Américan Collège of Radiology en publiait le mode opératoire
– 3 états en 2010 et un quatrième état , le Minnesota, en avril 2011 ont reconnu l’IRM de tenseur de diffusion

Texte en anglais avec le lien ci-dessous

https://www.braininjurylawblog.com/

 

Le juge des compétences qui vérifie la recevabilité des pièces et expertises

Il faut savoir qu’aux USA , quand on veut apporter des preuves devant un jury , cela doit être validé par le juge des compétences qui vérifie la recevabilité des pièces et expertises qui doit être soumis au jury .

Concernant l’IRM tenseur de diffusion, le juge a vérifié de sa recevabilité en appliquant la norme Frye et la norme Daubert qui est encore plus rigoureuse que la première citée.

Quand on voit en quoi consistent ces normes ( voir les liens ci-dessous) , il ne fait aucun doute que l’ IRM DTI peut servir de preuve pour détecter des lésions séquellaires et que ces décisions ne sont pas le fruit du hasard.

Normes Daubert

Norme Daubert – recevabilité de la preuve scientifique

Normes Frye

Norme Frye -recevabilité preuve scientifique

 

Les dossiers transmis au juge

Les juristes intéressés trouveront ci-dessous, grâce à ALAIN qui les a obtenus en direct de Me Stern, procureur de la cour suprême du New-Jersey, les copies des dossiers de procureur transmis au juge de la cour supérieure du Massachusetts et Caroline du Sud. Ceci pour contrer les assurances qui ont fait appel en prétendant que l’irm tenseur de diffusion n’est pas reconnu par la communaute scientifique et médicale et ne peut servir d’élément de preuve pour diagnostiquer des lésions cérébrales.
.

Cour de justice du Massachussetts juillet 2010, en anglais

traduction en français: IRM DTI cour justice Massachussetts 29 7 2010

 

Memorandum in Opposition to Def In Limine Concerning DTI South Carolina

Traduction du dossier transmis à la cour de justice de Caroline du Sud

 

Les décisions de juges déboutant les compagnies d’assurance

Voici maintenant les décisions de juges déboutant les compagnies d’assurance qui ont fait appel pour écarter l’IRM- DTI (tenseur de diffusion) comme outil de preuve pour le diagnostic de lésions, devant un jury.

Verdict ci dessous des juges de la cour supérieure de Floride, Colorado et Massachusetts reconnaissant que l IRM-DTI peut servir de preuve

Signed Order Denying Def s Frye re MRI w DTI pdf-10017651 jugement florida sept 2010 anglais

2010-05-10 Whilden Order Demy MIL jugement colorado 10 mai 2010 anglais

Order on Motions jugement massachussetts 4 nov 2010 anglais

 

L’IRM TD permet d’évaluer lésions et fatigabilité après traumatisme crânien

 

pendant sa conférence sur l'IRM tenseur de diffusionVidéo de la conférence du professeur Denis Ducreux:  “ l’imagerie du tenseur de diffusion et traumatisme crânien: état de l’art et perspectives”

Réalisée au cours de l’assemblée générale de l’association de victimes de traumatisme crânien, cassetete22 entraide TC, en octobre 2021.

Une présentation pédagogique pour un sujet très complexe.  Elle donne un aperçu des possibilités actuelles de l’IRM  du tenseur de diffusion qui est capable de donner des réponses aux traumatisés crâniens légers. Pour ces derniers l’Imagerie classique ne présentant pas d’anomalie… c’est l’errance médicale et juridique.

Pourtant il est possible de détecter des lésions et d’orienter ainsi  les patients vers une rééducation adaptée. Déjà en place dans la plupart des CHU, ces machines manquent souvent de personnes compétentes pour réaliser les examens approfondis qu’elles permettent.

LA VIDEO IRM TD et Trauma Crânien

 

 

Traumatisme crânien et IRM Tenseur de diffusion (TD)

Le Pr D. Ducreux répond à vos questions. Texte dans le lien ci-dessous.

IRM tenseur de diffusion, le Pr D. Ducreux répond à vos questions

 

L’Association cassetete22 Entraide TC est  à votre écoute

logo de l'association cassetet22 entraide TC

 

Vous pouvez échanger avec cassetete22 Entraide TC, l’association de victimes de trauma crânien.

N’hésitez pas à prendre contact, nous sommes là pour vous.

 

Parce que seuls, nous ne sommes pas crédibles, à aucun niveau.

Participez à l’ Opération 10 000 signatures pour les TC « dits légers », modérés,graves…
Et signez
Lien ICI

 

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire sur “l’IRM Tenseur de Diffusion reconnu par des tribunaux aux USA

  1. Cassetete22 says:

    Posté le 22/11/2014 par Ψcassetete

    Après son accident, Whiplash (coup du lapin), Marilou a introduit un recours auprès du TGI faisant valoir l’expertise du Pr Frédy et les résultats de l’IRM de tenseur de diffusion réalisé par ses soins. Le TGI a retenu les conclusions du Pr Frédy sur la base de l’IRM de tenseur de diffusion ce qui semble être une « première ».
    Par contre malheureusement les taux retenus pour l’indemnisation sont faibles… sinon très faibles.
    Bravo à Marilou qui se bat toujours très courageusement.

    lire le témoignage de Marilou dans témoignages et courriers https://www.cassetete22.com/temoignages-et-courriers-de-traumatises-craniens
    lire le jugement du TGI de Périgueux https://www.cassetete22.com/wp-content/uploads/2017/06/Marilou-jugement-TGI-perigueux-18-fev-2014.pdf

    cassetete

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.