Vidéo: Signes précurseurs d’un AVC

 

Quelques minutes pour mieux comprendre l’AVC… et peut être sauver une vie

 

 

France AVC, une association nationale de soutien et d’information

C’EST QUOI UN AVC ?

L’accident vasculaire cérébral est un trouble vasculaire cérébral touchant les vaisseaux sanguins qui amènent le sang au cerveau.

Un accident vasculaire cérébral survient lorsque le flux sanguin rencontre un obstacle (caillot sanguin ou vaisseau sanguin rompu) qui bloque son passage vers les différentes parties du cerveau, ce qui prive ces dernières de leur apport vital en oxygène, causant leur disfonctionnement puis leur mort en quelques minutes.

Les effets dévastateurs d’un accident vasculaire cérébral sont souvent permanents car les cellules cérébrales mortes ne sont pas remplacées.
Il existe deux types d’AVC :

  • Les AVC ischémiques ou infarctus cérébraux (80% des AVC) :
    artère bouchée par un caillot de sang, ce qui bloque la circulation sanguine
  • les AVC hémorragiques (20% des AVC) :
    rupture d’une artère, déclenchant une hémorragie intracérébrale ou rupture d’un anévrysme (malformation vasculaire congénitale), entraînant une hémorragie méningée.

Il arrive que l’accident ne dure que quelques dizaines de seconde ou quelques minutes : on parle alors d’accident ischémique transitoire, lequel peut annoncer la survenue d’un accident définitif.

L’AVC est la première cause de handicap physique de l’adulte en France.

Les AVC sont souvent responsables de séquelles lourdes, l’accident pouvant toucher des grandes fonctions neurologiques, telles que la motricité (hémiplégie), la sensibilité (anesthésie, douleurs), le langage (aphasie), la vision, ce qui entraîne de nombreuses difficultés de réinsertion.

La prise en charge en urgence de l’AVC par une équipe spécialisée permet de réduire ses conséquences. Malgré cela, l’AVC reste une maladie grave, les deux tiers des personnes atteintes conservant des séquelles et certaines devenant dépendantes dans leur vie quotidienne.

Lire la suite c’est quoi un AVC

lien: France AVC association

 

Autre référence

Il existe des similitudes avec les séquelles cognitives des traumatisme crâniens.

Le document ci-dessous  « outils de compréhension de notre handicap invisible » peut s’avérer utile.

Extrait du visuel 1, Une journée de Trauma « dit léger »

Les avancées se font par étapes, sur plusieurs années.

 

Ce que j’ai à découvrir…

– Je ne suis pas toujours agressif, ou fatigué.
-Je peux aussi apprendre, faire
correctement… pendant un temps limité !
….sauf en situation de surmenage ou si j’en
ai fait trop la veille.
-C’est « en situation », retour à la maison, au
travail, à l’école… que je vais découvrir petit
à petit, et douloureusement, qu’à certains
moments, « je » ne fonctionne plus
correctement ».
-Quand je commence à être fatigué, mes
automatismes me mettent en difficulté, je
dois donc en acquérir de nouveaux !
-Avant « d’être planté », je n’ai aucune raison
de penser que avant je ne peux pas faire comme avant…

LIRE LA SUITE: outils de compréhension de notre handicap invisible

 

 

L’Association cassetete22 Entraide TC est  à votre écoute

logo de l'association cassetet22 entraide TC

 

Vous ne vous sentez pas  entendu ou compris quand vous parlez de votre vécu de traumatisé crânien ou cérébrolésé, …vous voulez mieux comprendre un enfant, un conjoint….  L’Association cassetete22 Entraide TC  peut vous aider si vous le souhaitez.

Nous sommes un groupe de traumatisés crâniens « expérimentés » prêt à partager son expérience… forme de pair-aidance. Pour découvrir le soutien d’Entraide TC :  Le soutien d’Entraide TC en pratique

N’hésitez pas à prendre contact, nous sommes là pour vous.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire sur “Vidéo: Signes précurseurs d’un AVC

  1. Pingback: Quotidien du trauma crânien léger à troubles persistants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.