Retourner au travail après Traumatisme Crânien léger ou modéré

Quand retourner au travail suite à une commotion cérébrale.

 

Que les symptômes de la commotion se résorbent normalement après 2 à 3 semaines ou qu’ils persistent plus longtemps, la reprise de la routine quotidienne, incluant le retour au travail, doit être planifiée et graduelle. Pour certaines personnes, un retour au travail trop rapide et non-adapté peut aggraver leur condition et nuire à la récupération. À l’inverse, pour certains, attendre trop longtemps avant de reprendre les activités quotidiennes pourrait aussi contribuer à prolonger la durée des symptômes.

Le retour au travail est une étape essentielle du processus de récupération pour une personne ayant subi une commotion cérébrale.

Lire la suite de l’article:  retourner au travail après commotion/

 Par l’institut des commotions cérébrales au Québec.

 

L’évaluation des capacités reliées au travail.

Un guide complet réalisé à l’attention des ergothérapeuthes. 

Sophie Roy, Marie-José Durand,Hélène Corriveau.

ici:guide de l’évaluation des capacités reliées au travail

 

Les troubles cognitifs font courir des risques à l’entreprise

Témoignage des difficultés rencontrées dans l’entreprise. Des pistes sont proposées pour une meilleure intégration des personnes cérébrolésées ou en situation de handicap.

 Vidéo: difficultés rencontrées dans l’entreprise. Pistes pour une meilleure intégration.

 

Handicap invisible: en parler ou pas, un dilemme pour des salariés.

 “Un employeur m’a dit “c’est une connerie, ça n’existe pas ta maladie”     

Un article qui reflète bien la réalité… dure réalité.  Il n’y a pas de solution passe partout !

Les handicaps invisibles sont “souvent ignorés et incompris”, et génèrent de “l’exclusion dans les parcours de formation et d’insertion”

“Les préjugés ont la peau dure: seuls 21% des salariés considèrent qu’un travailleur souffrant d’un handicap lié à des troubles cognitifs est “plutôt facile” à intégrer dans une entreprise”

“Il faut en parler pour se protéger, mais aussi pour prévenir les autres. Si on ne le fait pas, tôt ou tard, cela va finir par se manifester”

Lire l’article complet de l’AFP du 16/11/2019: Handicap invisible: en parler ou pas, un dilemme pour des salariés

 

Le travail en ESAT : Etablissement et service d’aide par le travail 

Lorsque le travail en milieu ordinaire est trop difficile, les ESAT peuvent être une piste à explorer. Ce sont  depuis 2005, des établissements médico-sociaux de travail protégé, réservé aux personnes en situation de handicap et visant leur insertion ou réinsertion sociale et professionnelle. Il y en a dans toutes les régions mais sont peu nombreux pour les traumatisés crâniens.

Les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) sont des établissements médico-sociaux qui ont pour objectif l’insertion sociale et professionnelle des adultes handicapés.

Les Etablissement et Services d’Aide par le Travail accueillent des personnes dont les capacités de travail ne leur permettent pas de travailler dans une entreprise ordinaire ou adaptée ou d’exercer une activité professionnelle indépendante. La circulaire NDGAS/3B n° 2008-259 du 1er août 2008 précise que les personnes orientées vers un ESAT sont des personnes handicapées dont la capacité de travail est inférieure à un tiers de la capacité d’une personne valide.

Le travail proposé en ESAT est adapté selon les handicaps des personnes, souvent en espaces verts, ménages, blanchisseries ou conditionnement pour la distribution.

Le travailleur handicapé intégré à un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) n’a pas le statut d’employé salarié. Toutefois, il est assuré social pour les risques autres que le chômage et cotise à ce titre sur ces rémunérations. Certaines règles du droit du travail, concernant la santé, l’hygiène et la sécurité s’appliquent aux ESAT. Par ailleurs, l’orientation dans un ESAT vaut reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

Les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) offrent également un soutien médico-social et éducatif afin de favoriser l’épanouissement personnel et social des personnes accueillies.

Les ESAT sont financés au titre de l’Assurance Maladie. Par ailleurs, les ESAT disposent d’un budget constitué par les revenus de l’activité économique des ateliers de production de biens et de services.

Lire la suite avec ce lien: https://annuaire.action-sociale.org/etablissements/adultes-handicapes/etablissement-et-service-d-aide-par-le-travail–e-s-a-t—246.html

 

L’Association cassetete22 Entraide TC est  à votre écoute

logo de l'association cassetet22 entraide TC

 

Vous ne vous sentez pas  entendu ou compris quand vous parlez de votre vécu de traumatisé crânien ou cérébrolésé, …vous voulez mieux comprendre un enfant, un conjoint….  L’Association cassetete22 Entraide TC  peut vous aider si vous le souhaitez.

Nous sommes un groupe de traumatisés crâniens « expérimentés » prêt à partager son expérience… forme de pair-aidance. Pour découvrir le soutien d’Entraide TC :  Le soutien d’Entraide TC en pratique

N’hésitez pas à prendre contact, nous sommes là pour vous.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire sur “Retourner au travail après Traumatisme Crânien léger ou modéré

  1. Pingback: IRM tenseur de diffusion et traumatisme crânien: le point

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal