Expériences réussies de retour au travail après handicap

Comment l’entreprise s’adapte au handicap de la personne

 

Les handicaps invisibles sont “souvent ignorés et incompris”, et génèrent de “l’exclusion dans les parcours de formation et d’insertion. Ces exemples démontrent que c’est ainsi tout un capital humain et économique qui est gâché. Il nous reste des ressources qu’il est très difficile de mettre en valeur dans la situation actuelle.

 

Exemple de la Fondation AMIPI – Bernard VENDRE

Depuis 50 ans, la Fondation AMIPI – Bernard VENDRE permet à des personnes en situation de handicap cognitif de progresser par le travail manuel et de trouver leur place en entreprise.

6  Usines de Production, d’Apprentissage et d’Insertion (UPAI), en Régions Pays de Loire et Centre Val de Loire, emploient aujourd’hui entre 650 et 750 opérateurs en situation de handicap, dans une activité de câblage électrique, destinée principalement à l’industrie automobile. Ces UPAI ont le statut d’Entreprises Adaptées. En vingt ans, c’est près de 1 500 personnes qui ont trouvé un emploi durable dans une entreprise dite ordinaire, permettant une non-dépense sociale de 350 millions d’euros.

 

Vidéo de présentation AMIPI Bernard Vendre

 

APPRENTISSAGES PUIS INSERTION :  LE CERCLE VERTUEUX.

L’action de la Fondation est fondée sur 3 piliers complémentaires:

1 – LES APPRENTISSAGES : une pédagogie fondée sur le développement neuronal par le travail manuel, validée par un comité scientifique.

2 – L’USINE : Lieu privilégié pour la mise en oeuvre des apprentissages. Dès 1985, l’activité de câblage a été identifiée comme un support d’apprentissage adapté aux besoins des publics accueillis par la Fondation. C’est une tâche essentiellement manuelle, décomposable en multiples tâches élémentaires.

3 – L’INSERTION DURABLE EN ENTREPRISE: Chaque collaborateur bénéficie d’un parcours personnalisé, en vue de son insertion en CDI dans une entreprise. La Fondation accompagne les entreprise dans leur démarche d’insertion, en 3 étapes: stage, mise à disposition, CDI.

 

DÉVELOPPEMENTS COGNITIFS EN USINE : UNE ORGANISATION DUALE

Les apprentissages de la Fondation ont pour but de développer les capacités cognitives des opérateurs à travers une activité industrielle.
Cette méthode, validée scientifiquement, est déployée à travers l’activité de câblage automobile. Elle est portée par une organisation unique, dite duale, qui concilie en permanence les exigences des clients de la Fondation (quantité, qualité, délais) et les besoins d’apprentissages des opérateurs.

PARCOURS D’APPRENTISSAGE

Le parcours d’apprentissage d’un opérateur de la Fondation  s’articule autour de 3 mots clefs : accueillir, faire progresser, rendre autonome.

Accueillir

Dès l’embauche, 3 capacités sont testées pour l’ affectation optimale à un poste d’apprentissage :

Ces tests permettent aussi de dresser les atouts caractéristiques de la personnalité du candidat : l’anxiété ou au contraire  »la décontraction » ; le besoin d’encouragement ou d’ordres stricts ; la nécessité d’un poste bien organisé ; la rapidité de compréhension ; la tendance à la surqualité ; les difficultés d’élocution ; d’audition ou de vision ….

A partir de ces tests initiaux, un parcours d’apprentissage est défini, à travers différents postes de travail.

Chaque étape sera évaluée avec des moyens d’appréciation visuels et des commentaires orientant les prochaines étapes d’apprentissage

Faire progresser

La complexité et la diversité des faisceaux permettent une décomposition en sous-ensembles, afin de favoriser la progression graduelle de chacun, selon les éventuelles difficultés rencontrées. L’image qui suit associe les compétences développées aux différentes actions étapes d’assemblage d’un faisceau électrique.
Parallèlement à ces compétences, l’opérateur développe l’observation, la concentration, la maîtrise du geste, du toucher, de la préhension
Rendre autonome

Les opérateurs sont formés sur plusieurs postes et deviennent polyvalents.

Le but de ces différents apprentissages est de former des opérateurs capables d’apprendre des postes nouveaux, et donc d’être adaptables en entreprises extérieures, quelque soit le travail qui leur sera proposé.

 https://www.fondation-amipi-bernard-vendre.org/nos-usines/apprentissages/

 

 

L’atelier Graine de Cuir: des employés cérébrolésés heureux dans leur travail

Ci-dessous un témoignage audio de traumatisés crâniens et cérébrolésés, heureux et fiers de leur travail. Ils bénéficient d’un soutien par des personnes attentives et sécurisantes.

L’atelier Graine de Cuir est un ESTA où sont employées des personnes souffrant de lésions cérébrales. Un lieu qui fait de la réinsertion sa priorité, avant la productivité.

 

 

Agences pour les intérimaires en situation de handicap

Une agence UP intérim vient de s’ouvrir à Saint Brieuc (4 en Bretagne). d’après Ouest-France du 19 février 2020

Une initiative intéressante qui peut aider à réduire bon nombre de freins. Affaire à suivre

« Affirmer son handicap, construire un parcours professionnel, se former et se faire embaucher.

Voilà le programme que propose UP Intérim aux personnes en situation de handicap »

Lire l’article :   Agences pour les intérimaires  handicapés

 

L’Association cassetete22 Entraide TC est  à votre écoute

logo de l'association cassetet22 entraide TC

Vous ne vous sentez pas  entendu ou compris quand vous parlez de votre vécu de traumatisé crânien ou cérébrolésé, …vous voulez mieux comprendre un enfant, un conjoint….  L’Association cassetete22 Entraide TC  peut vous aider si vous le souhaitez.

Nous sommes un groupe de traumatisés crâniens « expérimentés » prêt à partager son expérience… forme de pair-aidance. Pour découvrir le soutien d’Entraide TC :  Le soutien d’Entraide TC en pratique

N’hésitez pas à prendre contact, nous sommes là pour vous.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller au contenu principal