Ce que les enseignants doivent savoir sur les commotions cérébrales et traumatismes crâniens

 

l’université américaine de l’Oregon invite les enseignants à s’approprier les séquelles des commotions cérébrales et traumatisme crâniens ;

car une collaboration avec les parents et le milieu médical pourrait aider les enfants à retrouver le chemin de la réussite à l’école !

Son site brainline.org  est très riche d’informations utiles. 

…Le site est en anglais !!! le traducteur de google, est loin d’être parfait, mais il permet de rendre le texte compréhensible sans trop de difficulté…

En classe: les traumatismes crâniens … ce que les enseignants devraient savoir

 

Intégration de la neuropsychologie dans la planification de l’éducation suite à une lésion cérébrale traumatique

Peter L. Stavinoha, Prévention de l’échec scolaire

Résumé:Les traumatismes crâniens (TCC) ont le potentiel de perturber considérablement le fonctionnement cognitif, scolaire, social, émotionnel, comportemental et physique d’un élève. Il est important que les éducateurs apprécient l’éventail de difficultés que les élèves atteints de TBI peuvent rencontrer afin d’évaluer correctement les besoins et de créer un plan éducatif qui cible les besoins. Le but de cet article est de donner un aperçu des aspects neuropsychologiques du TBI et de leurs implications sur le rôle des éducateurs. L’auteur passe en revue les aspects physiques du TBI et résume les résultats neuropsychologiques, en accordant une attention particulière aux variables de blessure qui influent sur les décisions d’évaluation.

Les étudiants qui ont subi une lésion cérébrale traumatique (TCC) représentent une population diversifiée qui présente l’éventail complet des besoins éducatifs. Les lésions cérébrales comportent clairement le potentiel de perturber considérablement l’apprentissage d’un élève, et les blessures affectent également des aspects du fonctionnement social, émotionnel, comportemental et physique. En raison de la nature diversifiée du TCC chez les enfants et les adolescents, et parce que des disciplines telles que l’éducation et la neuropsychologie n’interagissent souvent pas étroitement, ces étudiants posent un défi unique et parfois intimidant dans le cadre scolaire. Dans cet article, je donne un aperçu des aspects neuropsychologiques du TBI et de leurs implications pour le rôle des éducateurs. Je donne un aperçu des aspects physiques du TCC et discute des variables, telles que la gravité de la blessure et l’âge à la blessure. Je résume les effets du TBI sur divers domaines neuropsychologiques et aborde les défis associés à l’évaluation des besoins éducatifs. Enfin, je formule des recommandations concernant les stratégies d’évaluation ainsi que l’utilisation des informations recueillies lors de l’évaluation pour guider la prise de décision en matière d’intervention.

Autres titres

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.