Traumatisme crânien : images IRM tenseur de diffusion en 2D et 3D

 

   corps calleux normal

 

Superbes images IRM en 2D et 3D, espoir de reconnaissance?

 

Les troubles post commotionnels ou troubles subjectifs du TC sont censés disparaître dans les semaines qui suivent le traumatisme, tout au plus dans les 6 mois. Les barèmes d indemnisation précisent d’ailleurs que s’ils persistent après un an, il faut songer à la simulation.
Le « juridique » se réfère bien sûr au pouvoir médical, qui lui même s’appuie sur une imagerie médicale, scanner ou IRM, qui la plupart du temps ne présentent pas d anomalie. Conclusion : circulez il n’y a rien à voir !

 

Or, une partie de ces patients va conserver des séquelles définitives (trouble de la mémoire, de la concentration, de l’humeur…). Il faut alors rechercher la cause ailleurs !
Et les troubles psychologiques prennent le relais, car ils peuvent aussi provoquer des troubles cognitifs. Ces problèmes psychologiques dont l’accident est « le révélateur »,sont bien sûr toujours antérieurs à l accident ! Il ne saurait alors être question de reconnaissance et encore moins d indemnité.

Une communication des Prs Fredy, Rodrigo, Naggara, Meder à une journée HANDICAP INVISIBLE à VIERZON en février 2009 a montré, images à l appui, qu il peut bel et bien exister des séquelles visibles avec l imagerie médicale moderne !
C’est un début important et encourageant. Mais « la confrontation anatomo-clinique n’est pas encore tout à fait validée » ; espérons que cela ne tarde pas trop ! Avec des preuves de lésions anatomiques, cela sortirait du champ des troubles psychiques bon nombre d’entre nous.

Pour voir cette communication et ces images cliquez sur le lien ci dessous

Apport de l IRM moderne dans l etude des sequelles encephalique des traumatismes crâniens. Pr FREDY

 

Images actualisées: IRM tenseur de diffusion après trauma crânien

 

12 ans après… Nous vous présentons la vidéo de la conférence du professeur Denis Ducreux:  

pendant sa conférence sur l'IRM tenseur de diffusion

“ l’imagerie du tenseur de diffusion et traumatisme crânien: état de l’art et perspectives”

 

Conférence réalisée à l’assemblée générale de l’association de victimes de traumatisme crânien, cassetete22 entraide TC, en octobre 2021.

Une présentation pédagogique pour un sujet très complexe.  Elle donne un aperçu des possibilités actuelles de l’IRM  du tenseur de diffusion (IRM TD) qui est capable de donner des réponses aux traumatisés crâniens légers. Pour ces derniers l’Imagerie classique ne présentant pas d’anomalie… c’est l’errance médicale et juridique.

Pourtant il est possible de détecter des lésions et d’orienter ainsi  les patients vers une rééducation adaptée. 

Déjà en place dans la plupart des CHU, ces machines manquent souvent de personnes compétentes pour faire les examens approfondis qu’elles permettent.

 

 VIDEO de la conférence du Pr D. DUCREUX : IRM TD ET TRAUMATISME CRÂNIEN

 

 

L’Association cassetete22 Entraide TC est  à votre écoute

logo de l'association cassetet22 entraide TC

Vous ne vous sentez pas  entendu ou compris quand vous parlez de votre vécu de traumatisé crânien ou cérébrolésé, …vous voulez mieux comprendre un enfant, un conjoint….  L’Association cassetete22 Entraide TC  peut vous aider si vous le souhaitez.

Nous sommes un groupe de traumatisés crâniens « expérimentés » prêt à partager son expérience… forme de pair-aidance. Pour découvrir le soutien d’Entraide TC :  Le soutien d’Entraide TC en pratique

N’hésitez pas à prendre contact, nous sommes là pour vous.

 

Parce que seuls, nous ne sommes pas crédibles, à aucun niveau.

Participez à l’ Opération 10 000 signatures pour les TC « dits légers », modérés,graves…
Et signez
Lien ICI

 

Print Friendly, PDF & Email

2 Commentaires sur “Traumatisme crânien : images IRM tenseur de diffusion en 2D et 3D

  1. Cassetete22 says:

    Posté le 09/03/2012 par mika

    Salut à tous, depuis que j’ai découvert ce site, je comprend mieux pourquoi je m’y reprend à 5 ou 8 fois pour écrire une lettre d’embauche, que je ne peux pas supporter le bruit comme le chien du voisin ou même les pleurs de mon tout jeune enfant… j’ai 39 ans et cela va faire 27 ans que j’ai eu ce putain d’accident de la route à cause d’un homme ivre au volant, et je n’ai jamais pu tenir un travail durablement ni même une relation amoureuse stable, sauf depuis 4 ans, une femme adorable et énormement patiente…c’est un peu grâce à elle et ses recherches, pour moi, concernant les conséquences d’un TC avec perte de connaissance…J’en souffre aujourd’hui encore mais je comprend mieux, surtout grâce au témoignage de Jean Phillipe Savalle. Je me reconnais la dedans de manière troublante…Je ne serai jamais celui que j’aurai du être et c’est injuste, car je n’en peux plus de devoir toujours chercher mes clés que j’ai déposées quelque part 30 secondes auparavant, quelqu’un pourrait-il me guider vers un medecin sincère et compréhensif, suceptible de me faire passer un IRM de tenseur de fusion, afin que je sache si je ne suis pas simplement complètement névrosé. J’habite Nantes, enfin à coté. Merci à vous.

  2. Cassetete22 says:

    Posté le 03/01/2010 par doume

    Bravo pour ce site très informatif. J’ai atterri là en cherchant de la doc sur l’IRM pour l’indemnisation future de mon fils, TC grave ( mais pas trop).
    J’ai beau être médecin généraliste, toutes ces sortes d’IRM, c’est de l’hébreu pour moi : j’ai 51 ans et à l’époque de mes études, l’IRM n’existait pas ! Ce qui explique l’incompréhension de beaucoup de médecins devant les TC légers.
    Donc, je vais apprendre bien des choses sur ton site .
    Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.